Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le Grain de Sable

 

Journal de libre expression - N°3 - Mars 2010

De Mme Bages - Conseillère Municipale - 2 ch de l'oppidum, Wissant

 

Elections & Démocratie

 

En cette période électorale, nous pourrions remonter le temps de deux années et nous replonger dans la campagne électorale de "Wissant autrement"... Cela commençait par…

 

"Une équipe nouvelle pour Wissant autrement." "L'équipe que vous choisirez aura besoin de s'investir pleinement et d'avoir la volonté d'aboutir."

"La même ambition: mettre notre dynamisme, nos compétences et nos expériences au service de notre village et de ses habitants."

 

Et de nombreux wissantais ont cru en notre équipe.

 

J'y croyais aussi, mais la déception m'a bien vite rattrapée, Mr le Maire ne m'associant à aucune action concernant mes délégations; soit à l'Environnement, aux Finances et au Fleurissement. Et depuis mars 2009, je ne suis plus invitée aux réunions informelles

qu'il organise, au motif qu'il "n'invite que ceux qui le soutiennent".

 

Ces séances de travail sont pourtant destinées à préparer l'étude des affaires communales, par une information donnée aux conseillers municipaux, et à organiser un premier échange de vue. Elles ne doivent donner lieu à aucune décision préalable. Or, lors des votes en séance de

Conseil Municipal, j'ai souvent l'impression de me retrouver dans une Chambre d'Enregistrement, où peu d'informations circulent et le débat y est peu organisé. Comment fonder alors son opinion?

 

Je suis écartée également des travaux des commissions auxquelles j'appartiens; Commission Digue, Commission Assainissement et Commission Finances. Si le Conseil municipal a décidé la création de Commissions (01-04-08), c'est illégal de m'en écarter, c'est me priver de

mes droits fondamentaux d'élue.

Le conseiller municipal, qu'il appartienne ou non à la majorité, doit posséder une large possibilité de préparer son opinion et de l'exprimer.

Mais, à Wissant, il me semble que les mots "Démocratie" et "République" ont un autre sens.

 

"Wissant autrement, c'est s'occuper du logement."

Il est vrai, Mr le Maire déploie beaucoup d'énergie pour les projets "Emile Deleu" et "Rues des Près et du Muret". Cependant, ces deux projets répondent-ils aux attentes des riverains qui subissent déjà des problèmes de stationnement et/ou de nuisances? Ces deux projets s'inscrivent-ils dans une démarche d'urbanisme harmonieux ? Ou, engendrent-ils une surdensification de population ? la suppression d'espaces de loisirs, de détente et de socialisation?

Ces deux projets ont-ils bénéficié de toute la réflexion nécessaire ? d'une concertation organisée ? L'enquête publique a-t-elle été largement diffusée ?

 

Bon nombre de wissantais n'en ont pas eu connaissance. Tous les conseillers municipaux non plus. Mais, dans le bulletin municipal d'informations de février, nous apprenons, une fois le dossier entériné, que le PLU a été "révisé par la Communauté de Communes en tenant compte des observations de l'Enquête Publique".Les wissantais auraient apprécié les connaître également. Ce qui aurait dû être fait: article 4 de l'arrêté n° 09-097:"Le rapport du commissaire Enquêteur énonçant ses conclusions motivées sera tenu à la disposition du public…aux mairies…durant 1 mois."

 

Je viens de prendre connaissance de ces observations, à la CCT2C, et il s'avère que la Communauté de Communes a voté en ne tenant pas compte de l'avis défavorable du Commissaire Enquêteur.

Conclusions motivées du Commissaire Enquêteur:

"Attendu que la modification du PLU consiste à transformer une zone US définie comme réservée aux équipements publics et collectifs, éducatifs, sportifs, culturels ou de loisirs, pour la transformer en zone UA, zone à vocation d'habitat et de service de type centre village.

Attendu que le registre d'enquête, rempli dans sa totalité, ne comporte que des observations défavorables au projet.

Attendu que la pétition jointe en annexe comporte plus de deux cents signatures, soit plus de 20% de la population recensée.

Considérant que les grands principes qui ont été pris en compte lors de l'élaboration du PLU ne sont plus respectés dans le nouveau zonage.

Considérant que la ville ne possède aucun équipement public apte à remplacer l'existant.

Considérant que la profession de foi de l'équipe municipale annonçait la préservation et l'amélioration des équipements sportifs et non leur destruction.

Considérant que la publicité faite autour de l'enquête le fut à minima alors qu'il existe un bulletin municipal et un site internet de la commune.

Pour ces raisons, délivrons un AVIS DEFAVORABLE à la demande de modification du PLU formulée par la commune de Wissant.

Le 22-09-09 Le Commissaire Enquêteur"

Le Commissaire enquêteur ajoute dans ses observations:

"Le climat de l'enquête a pris un tour très polémique et passionné"

"Tous les commentaires tournent autour d'une revendication unique: l'abandon du projet de modification du plan de zonage.

"Délibération du 16/12/08 (en conseil municipal), pour le moins ambiguë"

"La quasi unanimité qui s'est faite contre ce projet est, à tout le moins

impressionnante"

"Remarque: Il se pourrait qu'un autre projet d'urbanisation puisse apporter une autre solution pour remédier au dépeuplement de l'école"

 

Malgré les observations du Commissaire Enquêteur, malgré son avis défavorable, malgré la forte mobilisation des wissantais pour l'abandon de la modification du zonage, Mr le Maire a souhaité maintenir son projet (bulletin municipal de février 2010).

 

Mr le Maire n'a pas entendu les wissantais et n'a pas defendu leurs intérêts devant la Communauté de Communes, qui a entériné le dossier le 09-12-09, en ne répondant pas favorablement à l'avis du Commissaire Enquêteur.

 

"Wissant autrement, c'est reprendre la politique d'équipements sportifs et culturels."

Résultat: destruction souhaitée du boulodrome et du terrain de sports municipal proche des écoles, deux espaces de loisirs que les jeunes investissent.

Que leur restera-t-il? De plus un Conseil Municipal des Jeunes devait être à l'étude (conseil municipal du 24-06-08). Qu'en est-il?

 

"Wissant autrement, c'est reprendre la politique de l'eau, des déchets."

La police de l'Eau a épinglé la municipalité et l'incite à respecter un calendrier de travaux. Pourtant nous connaissions les échéances: directives nationales et européennes. Un travail en Commission Assainissement aurait permis d'avancer.

 

"Wissant autrement, c'est valoriser et sauvegarder notre patrimoine…"

Les choix de la municipalité par rapport à notre Patrimoine ne sont pas clairement expliqués aux wissantais. Bail emphytéotique, mais encore? sur 50 ou 60 ans? Dans quel état à échéance? Finitions salle E. Deleu à financer? Don de terrain municipal rue du Muret? Les transactions ne sont pas transparentes, et le Conseil Municipal ne s'est jamais prononcé.

 

Quant à la Digue et à l'Opération Grand Site, on attend. Pas de travail en Commission.

 

Il est dommage de ne pas profiter du dynamisme, des compétences et des expériences des bonnes volontés qui ont répondu à l'appel de Mr Bracq pour la formation de l'Equipe…

 

 

IPNS Ghislaine Bages - Conseillère Municipale.