Les objectifs de cette commission extra-municipale sont :

  • Elaborer un projet commun wissantais, pragmatique et réaliste, de défense des aménagements (digue-perré, station d’épuration, réseaux, voieries, campings..), des habitations et des commerces de la Baie de Wissant, contre les phénomènes d’érosion
  • Travailler avec les associations dans un souci de transparence et de travail en commun
  • Avoir le droit à l’expérimentation.
  • Présenter ce projet aux instances politiques et notamment à la CCT2C pour, dans un premier temps, répondre à l’appel d’offres à projet lancé par ANEL/CEREMA pour une gestion intégrée Mer/Littoral

COMPTE-RENDUS DES REUNIONS successives

1 - Réunion Commission Erosion Mairie de Wissant 29 septembre 2020

Etaient présents :

Pour la Commune de WISSANT :

-Jean Pierre COUPIN, 1er adjoint( JPC)

-Pierre Edouard DAVIES (PED)

-François DEROUBAIX (FD)

-Antoine OLIVIER (AO)

Pour ASHBW (Asso Sauvegarde de l’Habitat du Bas Wissant):

-Hubert HENNO, président (HH)

-Benoît SEGARD  (BS) suppléant Eric OLIVIER

Pour Asso Dune d’Aval :

-Brigitte COUHE (BC), représentant Richard BOUY, président

-Betty DELAMBRE (BD)

Pour Asso Amis de la Baie de Wissant :

-Alain TOULEMONDE, président (AT)

-Ghislain de MONTIGNY (GdM)

1-Présentation par JPC et FD de l’objectif de cette commission mise en place à la demande de Mme Le Maire (qui par ailleurs est présidente de la Commission GEMAPI à la CCT2C) :

-Elaborer un projet commun wissantais, pragmatique et réaliste, de défense des aménagements (digue-perré, réseaux, voieries, campings..), des habitations et des commerces de la Baie de Wissant, contre les phénomènes d’érosion

-Travailler avec les associations dans un souci de transparence et de travail en commun-Avoir le droit à l’erreur

-Présenter ce projet à la CCT2C pour répondre à l’appel d’offres à projet CEREMA

2-Présentation de chacune des associations, en 10 min, de ses objectifs et de l’état d’avancement de ses réflexions :

ASHBW

-Aider les membres du Conseil à trouver une solution pour remédier au « désordre » Trait de Côte

-Un regret  .. que le projet présenté en 2015, qui consistait à réaliser un perré bas face à la Dune d’Aval n’ait jamais été étudié ni repris par la Municipalité précédente  ..  mais défend toujours cette solution…utiliser et compléter les épis en pieux bois existants, en comblant les espaces par des enrochements, boudins ou autres matériaux pour enrayer la dérive sédimentaire et piéger, à l’arrière, le sable. Supprimer par la même occasion le « chenal » entre les pieux et le bout de la digue en enrochements.

As Dune d’Aval

-A court terme, nécessité de mettre en place une solution de protection par enrochements, sachant que les solutions de réensablements mises en place à titre conservatoire (et heureusement, car cela a permis de maintenir le trait de côte à une distance de l’ordre de 40m des habitations la plus proche, même si la crête de dunes a fortement baissé), sont coûteuses et ne durent pas.

- le projet de l’Ecole de Versailles peut constituer à terme une solution intéressante de défense du trait de côte.

 

Amis de Baie de Wissant

-Remerciements pour la création de cette commission, attendue depuis plus 6 ans. Proposition faite en son temps à Mr B BRACQ, et restée sans réponse

-Objectifs de l’Association, forte de 350 adhérents, 50 conjoints et 100 enfants : Environnement du Gris Nez au Blanc Nez, comprenant une attention particulière à l’architecture du site, aux problèmes d’eaux et assainissements, à l’interaction Mer/Terre et son érosion, son économie touristique , Vulgarisation des aspects scientifiques et techniques (fascicule vendu à 500ex, Site internet avec ses 1000 visites par jour, 5 lettres d’infos/an), Tenue d’assemblées régulières démocratiques et participatives

-Notre vision à date : Favorable à une réponse univoque. Proposition de poursuivre ou compléter les études en cours par EGIS pour PMCO/CCT2C, avec participation active de l’association, afin de rechercher les causes en utilisant les modélisations informatiques faites en 2017/2019. En cas de péril imminent  de la Dune D’Aval (distance de 30 mètres selon Préfecture ), mettre en place un enrochement à pente douce. Sur base des études faites en 2016 par DDTM, pour 220 ml, coût de l’ordre de 400.000€TTC. Le projet de la Commission doit intéresser la Dune d’Aval, le perré dans son ensemble, le Bas Moulin et la Dune d’Amont. Ne pas omettre dans tout cela les problèmes de maintenance des ouvrages et notamment du perré ( butée de pieds, réseaux sous perré et digue, évacuations des avaloirs de digues…) Quid du Cahier des Charges Maintenance qui a du être remis à la Municipalité précédente lors de la reconstruction ?

 

3-Discussions

-BC/BD : y-a-t-il un projet de protection Dune d’Aval à l’étude. Réponse FD : oui, à l’étude au PMCO, mais actuellement non finalisé. Donc pas de communication possible pour le moment.

-HH : » l’outil » n’existe pas pour le financement des projets. Pourquoi la CCT2C ne prend-elle pas directement les choses en mains. Est favorable à une augmentation de la taxe GEMAPI pour les communes côtières pour aider au financement. Mais attention la taxe GEMAPI est pour prévenir les inondations, et pas l’érosion….Nécessité en cas d’abandon du trait de côte de relocaliser les terrains inondables. Or la Commune de Wissant n’a aucune réserve foncière. N’y-a-t-il pas un blocage pour les travaux à entreprendre du fait du classement Grand Site qui jouerait contre nous. Selon JPC, ce sont 2 entités différentes. Donc pas de blocage.

-AT : attention les fonds FEDER ne veulent pas financer une solution enrochements. Il faut contraindre l’Etat à faire une analyse coûts/bénéfices. A-t-on étudié les solutions « boudins » ?

-JPC : Nous sommes face à des dogmes de l’Administration…avec en particulier les nombreux intervenants « écologiques »…pas souvent dans le concret…La Mer s’arrête où commence la Terre….Par ailleurs, le souci, à court terme, est de  protéger, sans être dans l’urgence. Les études de protection doivent donc être réalisées «  à froid » et non à chaud, comme souvent. Difficulté également sachant qu’une nouvelle sous-préfète a été nommée à BOULOGNE. Tout le travail de communication est à refaire. Mme Le Maire l’a rencontrée.

-AO : Est favorable à la mise en place d’un  groupe de travail GEMAPI entre les municipalités des 5 communes du Littoral sur les 22 que comportent la CCT2C…mais cela ne va-t-il pas rajouter une strate supplémentaire dans le millefeuille.

 

4-Conclusions

-Les 4 membres du conseil de la Commission vont rendre compte à Mme Le Maire des points abordés lors de cette première réunion, afin de définir un plan d’action.

-Une 2ème réunion devrait se tenir avant fin octobre selon JPC.

 

______________________________________________________________________________________________

2 - REUNION Commission Erosion Mairie de Wissant 21 décembre 2020

Présents pour la Commission :

Laurence PROUVOT, Jean-Pierre COUPIN, Antoine OLIVIER et Pierre-Edouard DAVIES

Présents pour les associations :

Alain TOULEMONDE ET Brigitte COUHE ( Les Amis de la Baie de Wissant )

Hubert HENNO et Eric OLIVIER ( Association de Sauvegarde de l’Habitat du Bas Wissant )

Betty DELAMBRE et Daniel DELCLOY ( Association de la Dune d’Aval )

 

Redaction Commission

Annotations ABW

Dossier GEMAPI :

 

Première mouture presque réalisée au mois d’avril.

 

Première session au 15 juillet pour le CEREMA et l’ANEL et une deuxième session qui s’achevait au 30 novembre dernier. La CCT2C a finalisé ce dossier.

 

Au 15 décembre, le jury s’est réuni et nous n’avons pas encore le résultat mais l’information est la suivante : nous pouvons passer de bonnes fêtes de fin d’année ( ++ ).

 

Des fonds financiers ont été débloqués pour accompagner plusieurs villes et sites.

 

·        A TOULEMONDE ( Amis de la Baie de Wissant )  s’étonne et indique que les associations n’ont pas été conviées alors qu’une proposition avait été prise par JP COUPIN.

 

Le résultat du projet CEREMA sera rendu au plus tard fin janvier 2021 !

 

·        A TOULEMONDE : Quelle est la concertation mise en place ?

Mme le Maire indique qu’elle ne peut pas donner toutes les informations entre la Commune et la CCT2C, un conflit d’intérêts peut exister …

Nous ne voyons pas de conflit d’intérêt, au contraire la présidence de la commission GEMAPI au sein de la CCT2C est un atout pour Wissant.

Nous devons travailler ensemble et communiquer réciproquement !

D’accord sur cette affirmation, cela avait déjà été demandé lors de la première réunion.

ABW a communiqué à Madame le Maire tous les courriers faits à la CCT2C et au PMCO concernant le dossier EGIS.

H HENNO se demande si la présidence de la Commission GEMAPI n’est pas un piège pour empêcher les choses d’avancer et suivre les idées de la CCT2C. Il indique aussi que la CCT2C devait informer les associations qu’elle allait répondre au projet CEREMA. Le projet comporte des bonnes et des moins bonnes choses alors que les associations auraient pu enrichir le projet proposé et envoyé pour délibération.

 

Mme le Maire : «  On est malades, nous demandons un diagnostic et nous attendons les traitements ».

De quel diagnostic s’agit-il ?

E OLIVIER demande à ce que les administrations regardent ce qu’il se fait ailleurs !

 

A TOULEMONDE s’exprime sur une réunion en visioconférence avec quelques 250 personnes sur un réseau qui existe de la Côte Picarde et Normande jusqu’à la frontière belge ( ROL ). Dans ce réseau, il y a les administrations, les scientifiques, les associations etc …

C’est une base de données riche et essentielle sur le savoir des aléas du trait de Côte.

C’est le niveau technique et après il y a le niveau politique avec le Parlement de la Mer.

ATO communiquera les informations du ROL via le site de l’association ABW, dès réception de l’accord demandé récemment.

Ce dernier va bientôt s’ouvrir à la population et aux associations.

ABW souhaite faire partie des associations partie prenante dans les comités de pilotage et technique (COPIL et COTECH).

H HENNO prend la parole sur son projet de VERSAILLES pour lequel il attend une réponse. Il montre plusieurs exemples comme à LACANAU ou dans la Baie d’AUTHIE.

Selon les informations dont nous disposons, le projet de l’école de Versailles a été initié par le Conservatoire du Littoral.

Mme le Maire indique que tout a été mis en place pour la protection de la Dune d’Aval comme le ré-ensablement.

Dont acte

Il n’y aura pas de dur pour le moment, les protections douces seront mises en place tant que le coût-bénéfice est cohérent.

 

·        A. TOULEMONDE parle du projet CEREMA et indique que les associations ne sont pas dans le comité de pilotage. Les associations demandent à être intégrées dans les Comités de Pilotage. Une autre étude est envisagée sauf que d’autres ont déjà été faites et trop, c’est trop.

Voir plus haut

En page 6, une étude a été réalisée par le PCMO fin 2020, pas au courant : un endiguement !

Dans la réponse à l’appel d’offres faite par la CCT2C, il est évoqué cette étude dont nous n’avons aucune information.

L’analyse solution coût-bénéfice mettra en évidence que la solution de défense est la meilleure solution.

  1. Toulemonde fait référence à la comparaison que fera obligatoirement le CEREMA ultérieurement.

ABW communiquera par ailleurs à la commission la méthodologie Analyse/Coût/Bénéfice (ACB) utilisée par le CEREMA

Quelles sont les propositions ?

 

La DDTM a évoqué en janvier 2017 la mise en place d’enrochements ( document donné ce jour ).

Information obtenue lors d’une réunion de concertation en mairie le 13 janvier 2016.

Ce dispositif n’est envisagé qu’en cas de péril imminent.

Copie du document en pièce jointe.

FICHIER n°8 du PMCO indique la stratégie d’une défense douce ( pieux, filets … )
Les Amis de la Baie de Wissant ont eu l’ensemble des documents du PMCO concernant les études.

Nous avons eu des documents concernant l’étude EGIS de réensablement massif de la baie de Wissant, et sommes en cours de tri et d’analyse. Après pointage en comparatif de notre demande, la transmission est incomplète. Après relance, nous venons d’obtenir une réponse de la Commission d’Accès aux Documents Administratifs, du fait de la non réponse du PMCO, demandant à la CCT2C de nous communiquer l’intégralité du dossier.

Problème de Mr CAILLAUX qui était chez EGIS et qui est maintenant au PMCO, conflit d’intérêts.

 

Dire NON à une expérimentation du PMCO sans concertation est une erreur !

Nous ne comprenons pas la signification.

Une autre solution possible est de remettre le sable de CALAIS sur WISSANT.

ABW a demandé à la Région, gestionnaire des ports, d’envisager un meilleur usage des sables de draguage dans les ports dont elle a la charge.

CCT2C et commune de Wissant en ont eu copie.

Au printemps, sur une centaine de mètres, des modules en bois, comme à TARDINGHEN, seront mis en place devant la Dune d’Amont.

Nous aurions aimé être associés à cette décision, non préconisée par EGIS /CEREMA.

Antoine Olivier, pour la commission trait de côte.

Prochaine date de réunion : 06/02/2021 à 14h00

Rédigé par Alain Toulemonde et Brigitte Couhé

___________________________________________________________________________________________________________

3 - Réunion commission trait de côte/associations le 06/02/2021

Présents pour la commission :

Laurence Prouvot , Jean-Pierre Coupin , François Deroubaix . Absent excusé : P.E Davies.

Présents pour Tardinghen :

Valentine Darras et Thaddée Segard

Présents pour les associations :

Alain Toulemonde et Ghislain de Montigny ( ABW )

Hubert Henno et Benoit Segard ( (A.S.H.B.W )

Betty Delambre et Daniel Delcloy ( ADA)                

Points principaux :

Observations des « Amis de la baie de Wissant »

 

ABW : Commentaires et informations complétant le compte-rendu officiel de la réunion du 21 décembre 2021 :

- ABW demande une meilleure communication descendante des élus  (Municipaux et Communautaires) vers les associations concernées.

Il signale  (après vérification), que les ABW ont toujours informé la commune de leurs actions vers les élus et les services publics.

- Les documents proposés par ABW lors de la dernière réunion (document ACB du CEREMA Analyse Coûts Bénéfice, Dispositif de protection en cas de péril imminent pour la Dune d’Aval, compte-rendu de la réunion publique du ROL) ont été envoyés aux membres de la présente  commission.

- Notre Association ABW a obtenu une réponse ambiguë de la part de la Région concernant la suggestion « pour une utilisation plus adaptée des sables de draguage des ports ». (en PJ).

Cette action devrait être portée par l’ensemble des communes de la baie et la CCT2C.

- Il n’a pas été répondu à la question concernant la maintenance des ouvrages et notamment celles du perré ( butée de pieds, réseaux sous perré et digue, évacuations des avaloirs de digues…) Quid du Cahier des Charges Maintenance qui a dû être remis à la Municipalité précédente lors de la reconstruction ?

Jean-Pierre COUPIN a confirmé qu’il ferait des recherches.

Une étude ENDIGUEMENT a bien été lancée par le PMCO en novembre 2020….Laurence Prouvot n’a pas connaissance de l’état d’avancement et le contenu de la mission reste inconnu.

ABW : Pourrait-on en avoir plus de précisions ?

Il s’agit, selon le site des marchés publics, d’une étude de définition des systèmes d'endiguement dans le cadre de la compétence GEMAPI (5º Défense contre la mer) sur le territoire de 4 EPCI littoraux du PMCO (CUD, CCRA, CCT2C, CAB)

A qui a été attribuée la mission ?

-  Mme le maire soutient énergiquement la protection de Wissant . Il n'y a pas de conflit d'intérêt avec sa position de présidente de la commission GEMAPI à la CCT2C.

 

- Les élus de Tardinghen ont réussi à obtenir l'accord pour fabriquer 600 m des modules bois qu'ils ont conçus ( 500 m pour Tardinghen , 100m pour Wissant ( dune amont et aval ). Etude par Géodune, fabrication par l'AEPM   . Pose probable en juin . Côut estimé 100K€, soit € 167 au ml, hors pose .

 Mme le maire a précisé que, eu égard au risque de péril des chalets, du blockhaus et de la canalisation de la station d’épuration, une protection sur 100 mètres allait être mise en œuvre prochainement par CCT2C une protection sur 100 mètres en caissons bois selon prototype Tardinghen en protection de la Dune d’Amont. Il n’a pas été évoqué de protection de la Dune D’Aval.

 

En réponse, Il a été évoqué par ABW, faute de mise en œuvre de solutions souples telles que celles préconisées par EGIS, la possibilité soit :

-           De procéder à un rechargement de sable, comme cela est réalisé avec succès devant la Dune d’Aval. Selon Mme le maire le CCT2C y serait opposée.

-          De mettre en œuvre des gabions, si l’urgence s’impose. Thaddée Segard a confirmé que les Carrières de la Vallée Heureuse commercialisait des gabions de type StoneBox (2mx1mx1m) au prix de 180€/ml, soit d’un coût semblable aux caissons bois. Intérêts :  maniabilité , modularité et stabilité ; Inconvénients : risque de corrosion des armatures en milieu marin.

Mme le maire a indiqué qu’elle devait rencontrer la responsable du Grand Site Madame Mireille HINGREZ-CEREDA Vice-présidente du Conseil départemental en charge du Grand site le 19.02.2021, afin d’examiner une solution enrochements, afin de rester dans la continuité du perré et de la protection avant du mur de l’atlantique..

Pour rappel : ABW préconise que la solution technique mise en œuvre soit validée par le CEREMA, afin d’éviter un effet secondaire d’abaissement de l’estran contre productif dans le seul secteur de la plage qui est encore sec à marée haute. Dans ce contexte, le positionnement d’une défense n’est pas simple

Mme le maire se dit déterminée à intervenir en défense d'urgence en cas de menaces graves au moment des grandes marées.

 

- CEREMA : le comité de pilotage de l'appel à partenaires a rendu un avis favorable à la canditature de la CCT2C avec les recommandations suivantes :

         1- prendre en compte l'échelle du SCOT (schéma de cohérence territorial ) pour favoriser la mise en œuvre de l'option de recomposition spatiale -

 

Question de notre Association : Pourrait-on avoir communication de l’avis favorable du Comité, et des réserves attenantes ?

 

 

 

 

        2- identifier dès cette étude les opportunités foncières facilitant l'émergence d'un projet de territoire .  Ce dossier s'inscrit dans le cadre du PPA ( contrat de projet partenarial d'aménagement ). Nous devrions pouvoir compter sur l'appui de l'ANEL ( association nationale des élus du littoral ).

-Les opportunités foncières doivent être identifiées,

Par ailleurs, selon Mme le maire, les services de l’Etat souhaîteraient qu’il y ait un engagement de la CCT2C dans le cadre d’un PPA (Partenariat Public Aménagement), sachant qu’actuellement seules 3 communes littorales sur le territoire bénéficie d’un PPA pour la gestion du front de mer, Lacanau (depuis 2012 ?), St. Jean de Luz et Gouville sur Mer

Le dossier GEMAPI pourra orienter vers un PPA.

Cela aurait pour effet, selon Mme le maire, d’être éligibles aux aides prévues dans le cadre du Plan de Relance (a priori, 15Millions d’€ sur la France pour les PPA). De plus, les services de l’état devraient être plus réceptifs à accepter des protections à court terme, si la collectivité CCT2C accepte de s’engager sur un projet à  long terme, avec « recomposition spatiale » du trait de côte.

Protection du perré :  La mairie se doit-elle de recharger en sable le pied du perré pour bénéficier de la garantie constructeur ?  Rechercher les éléments dans le dossier.

Action commission trait de côte .

 

-Une réunion entre la CCT2C/GEMAPI et Le Parlement de la Mer est programmée le 18 février pour discuter des étapes suivantes .

- La commission "trait de côte " a bien noté la demande et l'intérêt des associations à être informées  des échanges et de participer à l'élaboration de solutions auprès de l'ANEL/CEREMA et du PARLEMENT DE LA MER . Les associations pourraient-elles envoyer à la mairie un courrier en ce sens pour appuyer sa demande auprès de ces organismes ?

 

 

 

 

 

 

 

En ce qui concerne ABW, courrier fait le 10 février 2021. En PJ

- L' ADA / Daniel Delcloy ont présenté et expliqué un projet de protection avec une maquette à l'appui . Approche très constructive . La réflexion continue.

ABW attire l’attention qu’il s’agit d’une protection en dur qui ne résoud pas l’érosion par le courant côtier qui passe derrière les files de pieux. Les solutions douces proposées par EGIS dans son rapport 008 sont à privilégier.

- L' A.S.H.B.W présentera son projet "Zeppelin" à la réunion qui suivra celle prévue le 27 mars

Le projet « Zeppelin » qui a de nouveau été évoqué en réunion, ne peut être repris à date, car n’est pas la priorité du moment. Il apparait plus urgent, selon ABW, que soient examinées les solutions proposées par EGIS (cf ci-après)

-  L'ABW a  finalement obtenu le rapport d'Egis au PMCO section n° 8 qui proposerait  des solutions de "défenses douces " pour la protection du pérré , de la dune d'amont et de la dune d'aval ( la préconisation ensablement massif ayant été écarté ) . Ce rapport volumineux est en cours de lecture . Synthèse prévue d'ici fin mars par l'ABW .

 

ABW a effectivement indiqué avoir obtenu après plusieurs demandes auprès du PMCO le résultat des études menées par EGIS PORTS de novembre 2018 et avril 2020. En particulier, après l’abandon des travaux de réensablement, les mesures de protection envisagées pour le perré et les dunes avoisinantes. Ni la mairie, ni les 2 autres associations n’ont connaissances des rapports.

Il a été en particulier exposé :

-les solutions de remontée de sable, tout en rappelant que le perré a été reconstruit avec un niveau d’estran à 6.00CM.

Actuellement, le niveau serait de 5.5mCM . le risque de déstabilisation commence à 4.00CM et la ruine à 3.00CM (Nota : ces données doivent être vérifiées au regard du cahier de maintenance de l’ouvrage)

-le procédé canadien SEMS,

ABW diffusera aux membres de la commission le rapport 008 d’avril 2020 avec ses commentaires au plus tard fin février 2021,….sans attendre fin mars, afin que ce document important qui recommande des travaux dès début 2021 puisse être examiné et débattu lors de la prochaine commission du 27 mars.

LP a indiqué que le budget pour la CCT2C était de 465.000€

Ce budget doit être réparti entre les 21 communes et plus particulièrement celles confrontées à des risques tant au niveau des rivières que du front de mer.  5 communes littorales sont concernées par le risque érosion/submersion marine (Ambleteuse, Audreselles, Audinghen, Tardinghen et Wissant),

 

Pour la commission                                                  Pour les Amis de la baie de Wissant

Antoine Olivier                                                           Alain TOULEMONDE

                                                                                  Ghislain de MONTIGNY

 

                                                                                  19 février 2021

_______________________________________________________________________________________________________

4 - Réunion commission trait de côte/associations le 27/03/2021 

Nos commentaires :

 

1 - sur l’en-tête du compte-rendu :

Une association est représentée par 3 de ses administrateurs.

Confirmez vous cette disposition nouvelle, auquel cas ce nombre pourrait devenir la règle ?

 

2 – sur les thèmes proposés dans le point d’avancement :

  • Perré :
    • pouvez-vous communiquer aux associations le « résumé » évoqué ?
    • quels dispositifs de piégeage de sable sont-ils programmés pour cet automne ?
  • ABW :
    • Les documents ont été localisés à Douai, mais il n’y a pas encore été accédé.
    • Il a été convenu en réunion que les commentaires apportés par ABW en complément aux CR précédents proposés par les élus pouvaient être intégrés au CR officiel.
  • GEMAPI
    • Le Parlement de la Mer ne relève pas de la GEMAPI.
    • Concernant la réunion de cette nouvelle instance de concertation, les associations ont exprimé notre souhait d’en être partie prenante. La réunion annoncée pour le 13 avril 2021 l’évoquera t’elle ?
  • EGIS / PMCO
    • L’analyse détaillée des propositions telle que communiquée par nos soins le 01 mars n’a pu être menée durant la réunion, faute de temps. 
    • Choix des options, des priorités, relèvent de la CCT2C et de la commune.
    • Peut-on avoir communication de la suite donnée ?
    • CEREMA : son action porte sur une autre échelle de temps que le court terme, domaine réservé de la CCT2C. A confirmer par son représentant dont la présence est annoncée pour une prochaine réunion de commission.
  • DIVERS
    • AOT
      • Prévoir le renouvellement de l’AOT pour la protection de la Dune d’Aval (autorisation échue en 2022)
      • Prévoir le dépôt d’une AOT pour le rechargement devant la Dune d’Amont, comme proposé par EGIS / PMCO.

________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

  • 5 La version définitive de la charte !

 

 

Sujet :

Charte des Wissantais pour la défense de l'habitat

Date :

Wed, 9 Jun 2021 06:37:26 +0000

De :

antoine olivier Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour :

Betty Delambre Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., alain toulemonde Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Hubert Henno Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Copie à :

Laurence Prouvot Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Coupin jean-Pierre Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., francois deroubaix Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Davies Pierre Edouard Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., antoine olivier Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Bonjour , 

 

Ci-joint le projet de charte établi par la commission trait de côte . Il est  validé par Mme Le Maire et Mr J.P COUPIN , premier adjoint .

Nous pensons qu'il répond bien à vos attentes .

Merci de nous transmettre la date de création de vos associations respectives .

Amicalement.

Pour la commission trait de côte:

Antoine Olivier

P.S : Prochaine étape : délibération et vote au prochain conseil municipal.

_________________________________________________________________________________________________

 

6 - Présentation des projets par les associations

Compte-rendu de l'Association «Amis de la Baie de Wissant»

1 – l’organisation et la tenue des 30 et 31octobre 2021 :

  • Le local « salle Deleu » mis à disposition par la commune était bien adapté.
  • Des élus sont venus visiter : Madame la Maire de Wissant, Monsieur Bouclet Président de la CCT2C, Monsieur Segard, Maire de Tardinghen, un Conseiller Général du as-de-Calais.
  • Nous estimons avoir eu environ 200 visiteurs, avec une pointe à 82 le samedi matin
  • Beaucoup de « nouvelles têtes », visiteurs de passage.

2 – Les présentations des associations :

Amis de la baie de Wissant :

  • Nous avons présenté nos 4 panneaux des recommandations EGIS Ports, déjà largement diffusés lors de l’AG. et sur le site Internet. (Dune d’Amont, Perré, Dune d’Aval)
  • Affichage permanent par video-projecteur de la Charte signée par les élus de la commune de Wissant et les 3 associations.
  • Nombreux nouveaux contacts, qui ont laissé leur adresse de messagerie afin de recevoir nos prochaines lettres d’information.
  • Seule notre association communique des estimations chiffrées et un planning de mise en œuvre.

Dune d’Aval :

  • Daniel Delcloy a présenté la dernière version de sa maquette.
  • Il intègre une partie des dispositifs EGIS Ports, ce qui rapproche cette association de nos recommandations…
  • Pas de devis chiffré.

ASHBW

  • Importante maquette en 3D.
  • Dune d’Amont et Dune d’Aval,
  • Projet construit sur le concept d’une défense supplémentaire en enrochement devant les massifs dunaires et en retour devant l’étang et le camping.
  • Pas de devis chiffré.

3 - Bilan lors de la réunion de la commission « Trait de côte » le 3 novembre

  • Satisfaction générale

______________________________________________________________________________________________________________                        

7 - Commission "Trait de Cote" du 3 novembre 2021

 

8 - Compte-rendu de la réunion du 14 avril 2022

en attente du compte-rendu fait par les élus.

En ce qui nous concerne