Charte pour la défense du Territoire et de l’habitat de Wissant

L’évolution du trait de côte et le recul des dunes d’Aval et d’Amont, observés depuis ces dernières années, amène la commune et les habitants de Wissant à réfléchir sur les mécanismes de défense à mettre en œuvre.

La défense du trait de côte est, depuis le 01/01/2018, de la compétence intercommunale de la CCT2C.

Toutefois, il nous est indispensable d’affirmer des principes essentiels :

- L’habitat existant et la vie de ses habitants doivent être défendus, les installations techniques d’épuration de la commune également,

- Les solutions de défense pérenne doivent être privilégiées en complément de défenses douces de rechargement et de retenue de sable. Ces défenses pourront évoluer dans le temps pour s’adapter à la montée du niveau de la mer ou à son avancée, notamment dans le marais de Tardinghen. Elles devront s’intégrer aux ouvrages existants (perré).
Elles devront également respecter et même valoriser le Grand site National des 2 Caps, fleuron de la région des Hauts de France.
Devra également être pris en compte l’importance du site pour les sports de voile (Kite-surf, planche à voile, bateau, char à voile…).

- L’absence de décision de défendre aboutira à la destruction de tout le bas de Wissant, y compris en arrière de la digue par érosion et/ou submersion, obligeant à défendre de nouveau le village au niveau de la falaise morte.

- Le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI) devra évoluer en tenant compte de l’ensemble des notions ci-dessus exposées et des prévisions pour le long terme. Pour le court et le moyen terme, à échéance de 30 ou 50 ans, nous refusons toute solution de « repli stratégique ». Notre avenir ne peut pas être décidé de l’extérieur par idéologie et méconnaissance.

Nous voulons, Élus, Habitants et Associations, garder la maîtrise de notre avenir et être une force de propositions auprès des autorités politiques et administratives.

Les élus du Conseil Municipal
Les Associations